PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

28e FESPACO :  »Tout est fin prêt »

64

Le Comité d’organisation de la vingt huitième édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) était face à la presse ce mercredi 22 février à Ouagadougou pour faire le point des préparatifs. Et à en croire les responsables dudit comité présidé par Fidèle Tamini, les choses sont en très bonne voie pour un FESPACO 2023 réussi malgré le contexte sécuritaire.

«Les stands pour l’espace d’exposition à la place de la nation sont prêts et on est en train d’installer l’électricité. Le siège du FESPACO qui accueille les professionnels du cinéma est à 90% prêt. Les différentes délégations ont confirmé leur présence, les billets d’avions ainsi que les réservations de chambres d’hôtel sont déjà effectuées. Les artistes musiciens qui doivent animés les plateaux ont déjà été sélectionnés et les badges ont déjà été disponibles». Ce sont là des propos rassurants du président du comité d’organisation Fidèle Tamini quant au bon déroulement de la 28ème édition du FESPACO qui s’ouvre ce samedi 25 février dans la capitale sous le thème «Cinémas d’Afrique et culture de la paix».

Un thème évocateur de la préoccupation sécuritaire dans le pays hôte, le Burkina Faso et des autres du Sahel. D’ailleurs, c’est un pays du Sahel, le Mali qui est pays invité d’honneur, en remplacement du Togo, précédemment cité. Mais, là-dessus le président Tamini s’est voulu rassurant. «Aucun pays n’a été abandonné au profit de l’autre…les deux pays participeront au FESPACO», a-t-il soutenu.

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Pour rappel, ce sont au total 170 films de 35 pays qui ont été retenus pour la sélection du FESPACO 2023. Et à écouter le délégué général, au moins 160 films sur les 170 sont déjà enregistrés. Pour le trophée le plus convoité du Festival, l’Etalon de Yennenga, 15 films sont en compétition dont ‘’Sira’’ de Appoline Traoré.

Aziz Nonkané

Burkina Demain

Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.