PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

3e Grand prix Savane Médias : Boureima Nana réalise le doublé !

46

Vainqueur en 2022 du Grand Prix Savane Médias avec l’Association des jeunes cyclistes de Koudougou (AJCK), Boureima Nana confirme qu’il est à l’aise avec cette compétition. Pour la troisième édition disputée ce dimanche 2 juillet 2023, il s’est imposé à nouveau, cette fois, avec le maillot de l’AS Bessel.

Seulement trois éditions. Mais, c’est l’une des compétitions les plus populaires du cyclisme burkinabè. Il s’agit du grand Prix Savane médias, mis en place par le chroniqueur de Radio Boubacar Zida dit Sidnaaba. Pour cette troisième édition, 97 coureurs issus de 38 clubs ont pris part au départ de la troisième édition du dénommé Grand prix Savane Médias.

Le départ est donné au Carrefour de Boulby sur la route de Saponé. 148,300 à parcourir avec un criterium de 52 kilomètres autour de l’avenue Charles de Gaulles, (12×4,400Km). Le peloton arrive groupé sur l’avenue Charles de Gaulles. Mais avec 62 abandons.

Alors, place aux rois de la petite reine. Le peloton est divisé en deux avec dans le deuxième, des coureurs comme Paul Daumont, champion du Burkina Faso, une semaine avant à l’arrière du premier peloton.

Mais à cinq tours de l’arrivée, quatre coureurs décident de s’échapper. Il s’agit de Boureima Nana de l’AS Bessel, vainqueur de la deuxième édition de ce grand prix, Abdoulaye Rouamba, qui revient de blessure après près de deux mois d’arrêts et vainqueur de la première édition de ce grand prix, Souleymané Koné, troisième au tour du Faso 2021 et Souleymane Ouédraogo de l’AS SONABEL.

Malgré une chasse du peloton contrôlée tout de même par l’équipe de l’AS Bessel, ils réussissent à rattraper les quatre échappées. Boureima Nana s’impose au sprint devant Abdoulaye Rouamba et Souleymane Koné. Souleymane Ouédraogo est quatrième. Paul Daumont arrive en 5e. Boureima Nana s’impose ainsi pour la deuxième fois de suite avec deux équipes différentes.

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

« Il y a des jours dans la vie de l’homme où il doit parler peu. Il s’agit des jours de peines et des jours de joie ; Aujourd’hui, nous devons parler peu pour ne pas nous tromper. C’est la troisième édition que nous essayons et que nous réussissons. Nous voulons parlons peu, parce que c’est une compétition qui était incertaine à cause de l’insécurité qui frappe notre pays », a souligné Boubacar Zida dit Sidnaaba, le promoteur de cette compétition et patron de Savane Médias. 

Le ministre des sports, de la jeunesse et de l’emploi Boubacar Savadogo, a assisté à cette course cycliste. Il a salué la mobilisation du public.

Son constat :« Le sport est un outil, un vecteur de cohésion sociale, d’émancipation de la jeunesse de tout un peuple. Cette course cycliste Savane médias est une occasion de préparer nos équipes pour les compétitions sous régionales et internationale et le Tour du Faso qui aura lieu avant la fin de l’année ». Pour lui, ces types de compétitions permettent au Burkina Faso de rayonner sur le plan international.

Les dames ont également pris part à cette troisième édition du Grand Prix Savane Médias. Lamoussa Zoungrana de l’AS Bessel est victorieuse devant Clarisse Bilgo de l’ASSA Tema Bokin et Pascaline Dambré (AS Bessel).

Boureima Nana s’en sort avec le trophée, et 700 mille francs CFA. Clarisse victorieuse chez les dames repart avec 200 mille francs CFA.

Source //burkina24.com

Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.