PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

Acteurs du 7e art : le ministère en charge de la communication rappelle la nécessité d’avoir une autorisation, avant toute activité de tournage ou de prise de vues

81

Le ministère en charge de la Communication rappelle que depuis 2013, il faut une autorisation avant de débuter toute activité de tournage ou de prise de vues partout au Burkina Faso.

Dans un communiqué, le ministère de la Communication a rappelé l’ensemble des acteurs du 7e art, qu’il faut une autorisation officielle avant de débuter toute activité de tournage ou de prise de vue pour les projets cinématographiques professionnels.

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Selon le même document, cette disposition est en vigueur depuis le 21 mai 2013, suivant le décret n°2013-384/PRES/PM/CMT, portant conditions d’exercice de la profession cinématographique et audiovisuelle.

En rappel, en juin 2021, la direction générale du cinéma et de l’audiovisuel a effectué, dans la ville de Ouagadougou, des visites dans plusieurs salles de cinéma et des plateaux de tournage, afin de vérifier la régularité des documents administratifs relatif au secteur.

Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.