PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

Administration du travail : 254 lauréats reçoivent leur parchemin

32

Le Centre régional africain d’administration du travail (CRADAT) a organisé, ce jeudi 7 mars 2024, à Yaoundé, au Cameroun, la cérémonie de remise de diplôme à 254 lauréats de cette structure.

Dans son allocution, le Président en exercice du Conseil d’administration du CRADAT, le ministre d’Etat, ministre de la Fonction publique du Travail et de la Protection sociale, Bassolma Bazié, a tenu à transmettre au président de la République du Cameroun, Paul Biya, les salutations fraternelles de son homologue le Capitaine Ibrahim Traoré, Président de la Transition, Chef de l’Etat du Burkina Faso.

Il a expliqué qu’au regard de l’évolution évidente du monde, l’enjeu aujourd’hui est de doter le CRADAT de moyens nécessaires qui vont lui permettre de donner des réponses efficaces et efficientes à l’ensemble des sollicitations exprimées par les Etats membres.

A cet effet, le ministre d’Etat en charge du Travail a affirmé qu’il est impérieux de répondre aux impératifs de développement tout en satisfaisant aux enjeux professionnels et académiques qui, pour lui, passent nécessairement par des actions concrètes qui permettront le décollage du plan stratégique du CRADAT.

« De grandes mutations sont en cours dans le schéma de la formation au CRADAT pour l’année 2024. A ce titre, il sera question de densifier la formation à travers la mise en place des offres originales et modernes telles que la licence en GRH digitale et concomitamment densifier la formation continue avec des options qualifiantes et certifiantes », a-t-il soutenu.

Pour le ministre Bazié, la recherche avec la consolidation de la Revue scientifique du CRADAT et la mise en place de l’Ecole doctorale participeront sans nul doute à la consolidation du pôle d’excellence du CRADAT.

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Il s’est montré également déterminer à relever les défis qui s’imposent au CRADAT.

« En ma qualité de Président du Conseil d’administration, je puis vous assurer de ma détermination à prendre mon bâton de pèlerin pour aller où il faut et intensifier les échanges avec mes pairs afin de relever les défis qui se posent au rayonnement du CRADAT », a-t-il rassuré.

Le ministre d’Etat a aussi félicité les lauréats du jour et leur a demandé de porter haut le flambeau de cette prestigieuse école en contribuant de manière remarquable, chacun dans son pays, au progrès social tout en ayant en esprit la mutualisation des énergies pour la défense des intérêts de notre cher continent.

Il a aussi galvanisé les formateurs et les travailleurs de l’administration du CRADAT ainsi que les étudiants, a conservé la renommée de ce prestigieux centre de formation.

Le CRADAT a été créé en janvier 1965 au Cameroun, où se trouve son siège.

Avec dix-huit pays membre dont le Burkina Faso, le ministre d’Etat Bassolma Bazié y est depuis le 4 mars pour une visite de travail.

 

Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.