PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

Aéroport de Bobo-Dioulasso : les corps de contrôle outillés sur la libre circulation ainsi que les privilèges et immunités diplomatiques

361
 
Le ministère des Affaires étrangères de la Coopération régionale et des Burkinabè de l’Extérieur, à travers la Direction générale de l’Intégration africaine, tient du 9 au 10 juillet dans la région des Haut-bassins, un atelier d’information et de sensibilisation au profit des corps de contrôle de l’aéroport international de Bobo-Dioulasso.
 
Cette activité a pour objectif de permettre aux corps de contrôle de l’aéroport international de Bobo-Dioulasso, d’avoir une meilleure appropriation des textes communautaires sur la libre circulation ainsi que les privilèges et immunités diplomatiques, indique monsieur Francis HIEN, ambassadeur chargé de mission, représentant Madame le ministre délégué chargé de la Coopération Régionale.
 
Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

De façon spécifique, il s’agira de renforcer les capacités des participants sur les textes communautaires, de les informer sur le comportement à adopter face aux détenteurs de passeports diplomatiques et de service, et d’échanger autour des contrôles de police au niveau des frontières terrestres et aériennes.
 
« Compte tenu de notre retrait de la CEDEAO, il existe toujours des alternatives à la libre circulation des personnes et des biens », soutient pour sa part Madame Sonia OUEDRAOGO, représentant la Directrice générale de l’Intégration africaine. Il sera donc question d’outiller les participants sur les mécanismes existant dans le cadre de l’UEMOA et de la CENSAD, poursuit-elle.
 
Après les acteurs de Bobo-Dioulasso, une autre session similaire est prévue les 18 au 19 juillet au profit des corps de contrôles de l’aéroport international de Ouagadougou.
Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.