PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

Alimentation : le guide de mise en œuvre des jardins scolaires agroécologiques validé

36

Le Secrétariat permanent de l’initiative présidentielle (SP-IP) “Assurer à chaque enfant en âge scolaire au moins un repas équilibré par jour” a procédé, ce lundi 11 mars 2024, à Ouagadougou, à la validation du guide national de mise en place des jardins scolaires agroécologiques.

 L’objectif global du jardin scolaire agroécologique est de contribuer à la promotion d’une meilleure alimentation et nutrition en milieu scolaire.

Le document validé constituera le guide standard des jardins scolaires agroécologiques au niveau national, et il contribuera à orienter les acteurs dans la mise en place de cet outil.

Pour le Secrétaire général de la Primature, Abdou-Salam Gampéné, “la promotion des cantines endogènes, à travers la mise en place de champs et de jardins scolaires, constitue une importante action de résilience visant à améliorer considérablement l’offre alimentaire des écoles pour une diversification des repas.”

Il a ajouté que ce guide est le bienvenu car il va contribuer à répondre à certaines préoccupations.

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

“Il est bon de souligner que la production issue des jardins scolaires est souvent faible en raison de plusieurs facteurs, parmi les plus importants figurent : le faible niveau de planification, le non-respect des itinéraires techniques de production, la non-prise en compte des aspects liés à la durabilité et l’absence de suivi-évaluation des activités mises en œuvre. Ces facteurs combinés ne permettent souvent pas d’obtenir une production conséquente qui puisse contribuer, de façon optimale, au bon fonctionnement des cantines scolaires,” a-t-il fait savoir.

Quant à la Secrétaire permanente de l’initiative présidentielle, Alice Sidibé, elle a soutenu que l’élaboration du guide constitue une contribution du SP-IP à l’analyse documentaire de capitalisation des informations pouvant entrer dans l’alimentation scolaire.

“C’est un outil pouvant être utilisé par tous les acteurs intervenant dans l’alimentation scolaire afin de tirer des itinéraires techniques et de s’adapter à certaines réalités du terrain,” a-t-elle ajouté.

Le représentant du chargé du programme de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), Ibrahim Patindé Alassane Ouédraogo, a souhaité une appropriation du document par tous les acteurs, en commençant par les premiers bénéficiaires que sont les élèves, les instituteurs, mais aussi tous les encadreurs pour permettre une bonne diffusion de ce guide qui constitue un bon document de production au niveau des écoles.”

Le guide national de mise en place des jardins scolaires agroécologiques a été élaboré avec l’appui financier de la FAO.

 

Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.