PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

Approvisionnement en intrants agricoles : le gouvernement dissout la CAIMA et met en place la SOBIMA

37

Le Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé ce mercredi, le Conseil des ministres, qui a examiné plusieurs dossiers et pris d’importantes décisions pour la marche de la Transition, selon le ministre d’Etat, Porte-parole du gouvernement, Jean Emmanuel OUEDRAOGO.

Au titre du ministère de l’Agriculture, des Ressources animales et halieutiques, le Conseil a examiné et adopté six décrets.

Le quatrième décret adopté pour le même ministère est relatif à la dissolution de la Centrale d’approvisionnement en intrants et matériels agricoles (CAIMA). « Il faut rappeler que dans le secteur agropastoral et halieutique, précisément dans le secteur agricole, l’approvisionnement en intrants est déterminant pour influencer la dynamique et la politique de production de l’Etat. Le gouvernement consent chaque année une importante subvention pour réduire le coût des engrais », a indiqué le ministre SOMBIE. Toutefois, au regard des difficultés de fonctionnement que traverse la structure et en vue de permettre à l’Etat de contrôler les subventions, le Conseil a procédé à la dissolution de la CAIMA.

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

En remplacement de la CAIMA, le gouvernement a adopté un cinquième décret portant création d’une société d’Etat dénommée Société burkinabè d’intrants et de matériels agropastoraux (SOBIMA). « Cette société se veut stratégique pour le gouvernement en matière d’approvisionnement en intrants et sera essentiellement assuré par des capitaux publics », a soutenu le ministre Ismaël SOMBIE.


Le sixième décret soumis par le ministre en charge de l’agriculture et adopté par le Conseil porte sur l’adoption des statuts particuliers de la SOBIMA dans l’optique de doter la structure d’organes de gouvernance.

Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.