PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

Burkina Faso : Le gouvernement suspend des travaux clandestins à la résidence de l’ambassadeur de France

152

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Le gouvernement burkinabè a suspendu des travaux de réalisation de bâtiments et d’ouvrages de stockage de carburant au sein de la résidence de l’ambassadeur de France à Ouagadougou, car ces chantiers n’ont pas obtenu l’autorisation des autorités compétentes.

Le gouvernement burkinabè a découvert l’existence de travaux de construction de bâtiments et d’une soute à carburant au sein de la résidence de l’ambassadeur de France à Ouagadougou.

La soute dont les travaux ont commencé depuis 2023, a déjà reçu du carburant livré par Total.

Outre la soute, trois blocs de bâtiments d’immeuble R+1 comprenant 28 logements, ont été réalisés.

Selon nos informations, le gouvernement a ordonné l’arrêt des travaux et la suspension de la fourniture du carburant.

En effet, ces genres d’opérations requièrent impérativement l’autorisation des services compétentes, informent nos sources.

Elles précisent qu’aucune immunité diplomatique ne peut servir d’excuse dans ce genre de circonstances.

Or l’ambassade de France n’a ni obtenu de permis de démolition ni de permis de construire encore moins l’autorisation de fourniture de carburant.

Les entreprises qui ont démarré la réalisation de ces travaux depuis 2023 et Total Burkina ont été auditionnés en fin avril 2024.

Ces entités ont toutes reconnu qu’elles n’ont pas vérifié les autorisations nécessaires avant d’exécuter les différents contrats.

ATTENTION: photo d’archive et d’illustration

Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.