PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

Centrafrique : mandat d’arrêt international contre l’ex-président Bozizé

37

Un tribunal de la République centrafricaine, soutenu par la communauté internationale, a émis mardi un mandat d’arrêt international à l’encontre de l’ancien président en exil du pays, François Bozizé, pour des violations des droits de l’homme commises entre 2009 et 2013, a déclaré un porte-parole.

La Cour pénale spéciale a été créée dans la capitale, Bangui, pour juger les crimes de guerre et autres violations des droits de l’homme commis lors des coups d’État et des violences que le pays a connus depuis 2003.

Le porte-parole de la Cour, Gervais Bodagy Laoulé, a déclaré que le mandat concernait des crimes commis sous la direction de Bozizé dans une prison civile et dans un centre d’entraînement militaire dans la ville de Bossembélém, où de nombreuses personnes ont été torturées et tuées.

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Le mandat couvre des crimes commis entre 2009 et 2013 par la garde présidentielle et d’autres forces de sécurité, a déclaré M. Laoulé.

M. Bozizé vit actuellement en exil en Guinée-Bissau, où le président Umaro Sissoco Embaló a déclaré à l’Associated Press qu’il n’avait reçu aucune demande de Bangui concernant le mandat d’arrêt, et que les lois du pays n’autorisaient pas l’extradition.

Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.