PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

Commune de Ouagadougou : Les anciens travailleurs occasionnels reconnaissant au chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim Traoré

53
Les anciens travailleurs occasionnels de la mairie de Ouagadougou ont organisé, ce lundi 15 avril 2024, à Ouagadougou, une cérémonie de remerciement aux autorités de la Transition, notamment le chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim Traoré.
 
Le ministre d’Etat, ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, Bassolma Bazié a représenté le chef de l’Etat à cette cérémonie.
En effet, ces travailleurs occasionnels sont bénéficiaires de leur dû après plusieurs années de litige qui leur opposait à la commune de Ouagadougou. Ce différend a été réglé grâce au concours du président de la Transition, le Capitaine Ibrahim Traoré.
Selon le porte-parole des travailleurs occasionnels, Camille T.H. Pasgo, cette cérémonie est une occasion pour eux, d’exprimer un vibrant hommage à la nation en remerciant le président de la Transition et envers toutes les personnes qui ont contribué à ce qu’ils obtiennent leurs droits autrefois négligés.
 
« Grace à l’implication du Capitaine Ibrahim Traoré, des centaines des personnes âgées bénéficieront d’une pension retraite », a-t-il laissé entendre.
Pour le président de la Délégation spéciale de la commune de Ouagadougou, Maurice Konaté, l’implication du président de la Transition qui a permis que des cantonniers qui se trouvaient dans une situation de détresse puissent aujourd’hui avoir le sourire aux lèvres est un acte qui mérite une reconnaissance.
 
Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Il a exprimé sa gratitude envers tous ceux qui ont contribué au retour de la paix entre la commune de Ouagadougou et les travailleurs occasionnels.
Le ministre d’Etat, Bassolma Bazié, porteur du dossier, a pour sa part, exprimé toute sa gratitude au Capitaine Ibrahim Traoré, pour avoir permis la résolution de ce dossier qui lui tenait à cœur.
 
Il a également remercié les travailleurs occasionnels pour leur reconnaissance aux autorités de la Transition.
Le ministre en charge du travail a aussi signifié que « si nous voulons construire le Burkina Faso, chacun dans son domaine doit travailler dans la sincérité ».
 
« Il faut qu’on fasse arrêter les pleurs des travailleurs et notamment les personnes âgées », a-t-il précisé.
Bassolma Bazié a promis de transmettre fidèlement le message de remerciement au Capitaine Ibrahim Traoré.
Pour marquer leur attachement à la Transition, le président de l’association des cantonniers a remis des mains du ministre Bazié, un baobab en bronze, signe de longévité, et de sagesse en reconnaissance au chef de l’Etat pour son soutien et son engagement pour la résolution de ce dossier.
Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.