PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

Coopération au développement : l’UNICEF reste engagé aux côtés du Burkina Faso

78

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération régionale et des Burkinabè de l’Extérieur, Karamoko Jean Marie TRAORE et le le Représentant du Fonds des Nations unies pour l’Enfance (UNICEF) au Burkina Faso, Dr John AGBOR ont échangé au cours d’une audience qui s’est tenue le 4 janvier 2024, sur les domaines d’intervention de l’Unicef au Burkina Faso à savoir la santé, la nutrition, l’éducation, l’eau, l’hygiène et l’assainissement, la lutte contre les violences basées sur le genre et surtout le volet humanitaire, étant donné que les personnes déplacées internes sont majoritairement constituées de femmes et d’enfants.

« Des domaines de coopération sur lesquels la collaboration sera intensifiée pour le bien-être des jeunes, des femmes et des enfants », a exprimé le Représentant du Fonds des Nations unies pour l’Enfance.

D’après le Dr John AGBOR, 2024 sera une année de défis pour sa structure. « Nous allons travailler en collaboration avec les autorités burkinabè pour l’atteinte des objectifs tracés dans le Plan d’action pour la stabilisation et le développement (PA-SD) notamment en son volet humanitaire » a indiqué le Représentant résident de l’Unicef.
 
Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Karamoko Jean Marie TRAORE a à son tour traduit sa reconnaissance à l’Unicef pour ses efforts dans l’amélioration des conditions de vie des personnes vulnérables au Burkina Faso, notamment les enfants.
Il a particulièrement salué la démarche de l’UNICEF qui consiste à aligner ses interventions sur les priorités définis par le gouvernement, et de réajuster les réponses en fonction du contexte.
 
Selon lui les défis sont énormes, mais il est confiant que la situation sécuritaire va davantage s’améliorer, afin que l’UNICEF puisse se déployer plus sur le terrain, et travailler pour l’épanouissement des enfants du Burkina Faso.
 
Il a rassuré le représentant onusien, de sa disponibilité et celle des plus hautes autorités, à poursuivre la coopération avec l’UNICEF, et à l’accompagner dans l’atteinte de sa mission pour l’épanouissement des enfants au Burkina Faso.
Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.