PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

Coopération : Le système des Nations unies réitère son engagement aux côtés du Burkina Faso

58

Le ministre des Affaires étrangères de la Coopération régionale et des Burkinabè de l’Extérieur, a permis une audience le jeudi 16 novembre 2023, à une délégation du Système des Nations Unies.

La délégation était composée de M. Daouda SAU représentant résident de la FAO, de M. Alfredo TEIXEIRA représentant résident, du PNUD, et de Mme Zeinab Tahar Hamza DIABY, Représentante, de la Haut-commissaire des Nations Unies aux Droits de l’Homme au Burkina Faso.

De l’avis du représentant de la FAO s’exprimant au nom du Système des nations Unies, au-delà de cette visite qui s’inscrit dans le cadre de la coopération multilatérale, le Système des Nations Unies vient réaffirmer son engagement, à soutenir les autorités de la Transition dans l’adressage des urgences humanitaires, sécuritaires et de développement.

A ce sujet, les Nations Unies s’active pour la mobilisation de 25 millions de dollars par la Banque Africaine de Développement pour le financement des projets de développement au Burkina Faso.

Cela, conformément au plan d’action intérimaire des Nations Unies pour le développement couvrant la période 2023-2025.

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

« Nous continuons les efforts pour la mobilisation des ressources pour la mise en œuvre de ce programme et voir comment les aspects de développement peuvent être renforcés en lien avec les orientations des autorités la reconquête du territoire et la sécurité des populations et l’emploi », ajoute Dauda SAU. 

Quant au Représentant du Fonds des Nations unies pour l’Enfance (UNICEF) il a abordé avec Son Excellence Madame Olivia ROUAMBA, les initiatives de promotion des produits locaux pour le traitement et la prévention de la malnutrition au Burkina.

Outre cette question, Dr John Egbe Agbor a abordé les préparatifs d’une visite bientôt de la Directrice exécutive de l’UNICEF au Burkina, et les échanges entre le président de la Transition et les enfants, prévus le 20 novembre prochaine à l’occasion de la semaine de l’enfant.

Hadéja KEITA

Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.