PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

Côte d’Ivoire : Des citoyens de l’AES chassés “sans motifs”

105

89 citoyens originaires du Burkina Faso, du Mali et du Niger ont été interpellés à Bouaké (Côte d’Ivoire)et renvoyés hier jeudi au poste frontalier de Yendéré “sans motifs”, a informé l’AIB vendredi.

64 Burkinabè, 24 Nigériens et 1 Malien ont été appréhendés par la police ivoirienne dans la nuit du 13 au 14 février 2024 à Bouaké, a appris l’AIB auprès de sources concordantes.

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Les mêmes sources affirment que ces citoyens ont été conduits en milieu de journée du 15 février 2024 au poste frontalier de Yendéré (Burkina Faso) , sans qu’aucun motif ne leur soit notifié.

Du côté des autorités burkinabè, il n y a pas encore de réaction.

Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.