PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

Crises socio-politiques : 88 blessés de l’insurrection populaire de 2014 indemnisés par le gouvernement burkinabè

412

Le Ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Porte-Parole du Gouvernement, Jean Emmanuel OUEDRAOGO a présidé ce samedi 9 décembre 2023 à Ouagadougou, la cérémonie de lancement officiel de l’indemnisation des victimes et des ayants-droits de victimes des crises socio-politiques au Burkina Faso.

Représentant la Ministre en charge de la Réconciliation nationale, Nandy SOME/DIALLO, le Ministre Jean Emmanuel OUEDRAOGO a procédé à la remise symbolique de chèques à des bénéficiaires issus d’une première liste validée de quatre-vingt-huit (88) victimes de la catégorie des blessés de l’insurrection populaire de 2014, représentant environ 16 % de la catégorie des blessés à indemniser.

Cette indemnisation qui intervient suite au traitement et à l’analyse des dossiers de demande de réparation est, selon le Porte-Parole du Gouvernement, un signe de reconnaissance de l’État des torts subis par les victimes et ayants-droits de victimes dont certains et certaines portent encore les séquelles. Cette initiative vise à régler le passif afin de contribuer à l’apaisement du climat social.

« L’indemnité ne saurait compenser les préjudices que vous avez subis » a précisé Jean Emmanuel OUEDRAOGO à l’endroit des bénéficiaires avant de les inviter au respect de certaines valeurs que sont l’intégrité, la dignité, la bonne gestion, le dialogue inclusif et continu pour asseoir une véritable cohésion dans leurs localités et milieux respectifs.

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Les bénéficiaires ont salué l’engagement du gouvernement de la Transition dans le processus de réparation.
Leur représentant, Bali Nébon Constant BASSOLE se dit reconnaissant des efforts qui sont faits malgré la situation difficile que connait actuellement notre pays.
Pour lui, il était plus qu’urgent d’aller de l’avant en acceptant les propositions faites qui démontrent leur engagement pour la vie et l’amour de la patrie.

Le coût total de l’indemnisation des quatre-vingt-huit (88) victimes est de deux cent soixante-onze millions (271.000.000) de francs CFA.

DCRP/MCCAT

Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.