PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

Plateforme e-certificat de nationalité burkinabè : finies désormais les longues files d’attente

390

La Ministre de la Transition digitale, des Postes et des Communications électroniques, Docteure Aminata ZERBO/SABANE a co-présidé ce vendredi 7 juin 2024 à Ouagadougou, avec son collègue de la Justice et des Droits humains, chargé des Relations avec les Institutions, Garde des Sceaux, Edasso Rodrigue BAYALA, la cérémonie de lancement officiel de la plateforme e-certificat de nationalité burkinabè. Une cérémonie placée sous le haut patronage du président de l’Assemblée législative de transition (ALT), Dr Ousmane BOUGOUMA et qui a connu également la présence de plusieurs autres personnalités.

Dans la présentation de la plateforme, le Directeur des Systèmes d’information (DSI) du ministère en charge de la Justice, Moustapha COMPAORE a fait ressortir les différentes étapes de traitement des dossiers que sont la demande en ligne, le traitement de la demande et la délivrance de l’acte. A l’en croire, avec le déploiement de la plateforme, finies désormais les longues files d’attente devant les juridictions car les populations n’ont plus besoin d’effectuer le déplacement pour se faire délivrer le certificat de nationalité burkinabè. Comme avantage de la plateforme, il a également cité la réduction des délais de traitement et la traçabilité des demandes.

Prononçant le discours officiel de lancement de la plateforme, le Ministre en charge de la Justice, Edasso Rodrigue BAYALA a remercié la Ministre de la Transition digitale, des Postes et des Communications électroniques, Docteure Aminata ZERBO/SABANE et l’ensemble de ses collaborateurs pour l’appui technique dont son département a bénéficié. « Le défi de la numérisation commande la modernisation de l’administration et par conséquent la digitalisation des procédures. C’est dans ce cadre que la dématérialisation des actes et procédures de l’administration a été érigé en politique gouvernementale. Ces plateformes de demandes et de traitement de délivrance de certificat de nationalité burkinabè après celle du casier judiciaire entrent en droite ligne de la mise en œuvre de cette politique gouvernementale de dématérialisation des actes et procédures de notre administration en général et du secteur de la justice en particulier », a-t-il soutenu.

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Il dit être convaincu que ces deux plateformes issues de son département vont rendre plus accessible les services de la justice et soulager les citoyens aussi bien ceux de l’intérieur que de la diaspora. Le Ministre Edasso Rodrigue BAYALA a pour ce faire, invité d’une part ses collaborateurs qui seront chargés de la gestion quotidienne de la plateforme à se mettre à la tâche avec labeur et rigueur, professionnalisme et intégrité pour donner satisfaction aux citoyens burkinabè et d’autres part, il a exhorté les populations à s’approprier la plateforme.

C’est à la suite de son allocution que le président de l’ALT, Dr Ousmane BOUGOUMA, par un clic, a procédé au lancement officiel la plateforme e-certificat de nationalité burkinabè qui est accessible à travers le lien : https://ecertificat-nationalite.gov.bf/
Face à la presse, le président de l’ALT a rassuré de la disponibilité de son institution à accompagner le processus de dématérialisation des actes et procédures de l’administration car la digitalisation, poursuit-il, « facilite la vie de nos concitoyens et permet au gouvernement d’avoir une certaine traçabilité des actes qui sont délivrés ».
En rappel, le Certificat de nationalité et le Casier judiciaires font partie des 43 procédures prioritaires à dématérialiser au cours de l’année 2023, selon la feuille de route issue des assises nationales sur la dématérialisation.

Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.