PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

Élections de juillet 2024 au Burkina : le Premier ministre n’est pas favorable à son organisation

73

Le Premier ministre de la Transition du Burkina, Me Apollinaire Kyélèm a déclaré le jeudi 26 octobre 2023 à Koudougou, dans la région du Centre-ouest qu’ « il n’est pas possible d’organiser les élections en juillet 2024 ». C’était lors des échanges avec les autorités coutumières et religieuses de la région en marge de la quatrième édition du Salon régional de l’artisanat (SARA).

 

Dans ses échanges avec les autorités coutumières et religieuses à Koudougou, Me Apollinaire Kyélèm a laissé entendre qu’organiser les élections en juillet 2024, tel que le stipule la Charte de la Transition « n’est pas possible ». Et qualifie « d’éternel recommencement », sa tenue.

« Il nous sera difficile d’organiser les élections en juillet 2024, car nous ne savons même pas qui peut voter », ajoute-t-il.

« Actuellement, poursuit-il, beaucoup de personnes ont quitté leurs villages, le fichier électoral est difficile à établir, pour que les gens puissent aller voter et revenir. »

Et de lancer  que « c’est tout un problème pour que les candidats puissent se déplacer pour battre campagne ».

De son avis, il est donc nécessaire d’assurer tout cela avant de parler d’élection.

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Le gouvernement entend opérer des réformes constitutionnelles et électorales avant la tenue des prochaines élections.

D’où il est nécessaire de trouver les voies de refonder la société pour l’impliquer dans la gouvernance du pays, a indiqué le premier ministre, Apollinaire Kyélèm.

« Notre mission est de rendre le pays aux populations et de faire en sorte qu’il ne soit plus gouverné par une élite », dit-il.

C’est pourquoi d’ailleurs, « nous voulons engager une relecture de la constitution. Vous serez engagés dans ce combat pour décider ce que sera notre société de demain », a conclu, Apollinaire Kyélèm.

Source : Service de la communication de la Primature

                                         Wahab MANDE

Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.