PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

Infrastructure : le Burkina prévoit la construction d’un pipeline avec le Ghana

55


Le Gouvernement burkinabè veut relancer un vieux mais stratégique projet de construction de pipeline avec le Ghana

Le gouvernement du Burkina Faso a annoncé la relance d’un projet d’oléoduc avec le Ghana, datant de 1997 et dont la réalisation est actuellement évaluée à 98 milliards FCFA, ce vendredi devant les députés à Ouagadougou.

« Il n’est un secret pour personne que le Burkina Faso est en retard dans la production d’énergie électrique », a-fait constater le premier ministre aux parlementaires..

 Le projet d’oleoduc reliant le Ghana au Burkina Faso date de 1997 et devrait être installé, dans sa première phase, entre la ville ghanéenne de Bolgatanga et burkinabè de Pô, couvrant une distance de 85 km.

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

 Avec un coût de réalisation estimé à 98 milliards FCFA, il intègre la construction d’un dépôt de stockage d’environ 60 000 m³ à Pô.

 Le Burkina Faso escompte une économie de 10 milliards FCFA en moyenne, une offre de 100 emplois aux jeunes et une réduction de sa dépendance aux ports des pays côtiers.

Passé aux oubliettes dès sa naissance, le projet a retrouvé un nouvel intérêt sous la Transition dirigée par le Capitaine Ibrahim Traoré, porté par une volonté de bâtir le Burkina Faso sur de nouvelles bases.

Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.