PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

Insécurité urbaine : une dizaine de présumés malfrats mis aux arrêts par la Police Nationale à Ouagadougou

63

C’est un réseau fort de treize (13) membres, dont l’âge est compris entre 21 et 41 ans, qui vient d’être démantelé par la Police Nationale à Ouagadougou. Ces individus s’étaient spécialisés entre autres dans les vols à main armée et le recel d’engins volés dans plusieurs quartiers de la capitale, notamment Kilwin, Marcoussis, Tampouy et Yagma.


Pour ce qui est du mode opératoire du gang, ses membres s’étaient subdivisés en deux sous-groupes. Les membres du premier sillonnaient en binômes les rues de la ville, très tard la nuit, sur des motos le plus souvent non immatriculés. Lorsqu’ils identifiaient une cible, ils la filaient jusque dans les rues non éclairées, mal éclairées ou peu fréquentées. Ils la tenaient en respect à l’aide de leurs armes, la dépouillaient de tous ses biens, retiraient son engin et disparaissaient dans la nature. Les motos volées étaient remises au second groupe constitué essentiellement de receleurs, moyennant une somme comprise entre 25.000 et 400.000 FCFA.

Les membres du second sous-groupe quant à eux, pour tromper la vigilance des forces de sécurité et anéantir tout espoir pour les victimes de retrouver leurs engins, achetaient de vieux cadres de vélomoteurs ayant des documents et procédaient au montage sur eux les pièces neuves des engins recelés. Ainsi, des documents de vente étaient signés sans aucun problème et les motos obtenues pouvaient se revendre sur le marché sans inquiétude, plus cher et tirer de gros bénéfices.

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Grâce à la collaboration de la population, les investigations menées par le Commissariat de Police de l’Arrondissement n°09 ont permis de saisir des armes de fabrication locale, un tricycle, une dizaine de motos, un important lot de pièces détachées de motos et divers autres objets.

La Police Nationale renouvelle ses remerciements aux citoyens pour leur collaboration qui a permis d’atteindre ce résultat. Elle les exhorte par ailleurs à toujours poursuivre dans cette dynamique pour plus de résultats dans le cadre de la lutte contre l’insécurité sous toutes ses formes, tout en continuant la dénonciation des cas suspects aux numéros verts mis à leur disposition que sont les 17, 16 et 1010.

La Police Nationale, une force publique au service des citoyens !

Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.