PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

Koupèla : le nouveau ministre de l’agriculture Ismaël Sombié visite l’usine d’engrais de Bassem Poessin

66

Burkina-Kouritenga-Visite

Koupèla : le nouveau ministre de l’agriculture Ismaël Sombié visite l’usine d’engrais de Bassem Poessin

Koupèla, 4 juil. 2023 (AIB)- Le nouveau ministre de l’Agriculture, des Ressources animales et halieutiques, Ismaël Sombié a visité le lundi 3 juillet 2023, l’usine d’engrais située dans le village de Bassem Poessin, dans la province du Kouritenga.

Cette visite a permis au ministre de l’Agriculture, des Ressources animales et halieutiques, Ismaël Sombié de traduire l’engagement du gouvernement burkinabè en faveur du développement agricole et de la sécurité alimentaire.

Elle a permis également à M. Sombié de découvrir le potentiel de l’usine située à Bassem Poessin, dans la commune de Koupèla pour le secteur agricole.

A cet effet, le directeur général de la Société d’exploitation des phosphates du Burkina (SEPB), Dr Boundia Alexandre Thiombiano a présenté l’usine au premier responsable du département en charge de l’Agriculture.

M. Thiombiano a fait savoir que l’usine est capable de produire 90 tonnes d’engrais par heure et 200 tonnes d’engrais ont été déjà produites.

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Il a saisi cette occasion pour évoquer les difficultés dont fait face l’entreprise au ministre.

« Les difficultés que nous rencontrons concernent l’approvisionnement en matières premières. Ce n’est pas qu’il y a une absence de matières premières, mais parfois les procédures de marché ne permettent pas une optimisation », a-t-il souligné.

Le ministre de l’Agriculture, des Ressources animales et halieutiques, Ismaël Sombié dit accorder une attention particulière aux préoccupations des travailleurs et a promis de transmettre à qui de droit pour la bonne marche de ladite entreprise.

« Je pense que dans les moments à venir, nous serons soulagés en ce qui concerne la production d’engrais et la disponibilité de ceux-ci pour les agriculteurs », a-t-il conclu.

Agence d’information Burkina

AWS/ksg/ba/ao/no

Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.