PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

La Chine annonce des projets majeurs au Burkina Faso

100

Ministre des Affaires étrangères de la Coopération régionale et des Burkinabè de l’Extérieur, Olivia ROUAMBA, a accordé une audience à l’ambassadeur de la Chine, S.E.M Lu CHAN, le samedi 4 novembre 2023. Cette rencontre visait à discuter des progrès réalisés dans la coopération bilatérale entre le Burkina Faso et la République de Chine, marquée par des annonces significatives.

Un des points forts de ces discussions a été l’annonce d’une aide alimentaire de la Chine en faveur du Burkina Faso, d’une valeur estimée à 1,7 milliard de francs CFA. Cette assistance vise à répondre de manière efficace aux besoins alimentaires des personnes déplacées internes et d’autres Burkinabè en situation de vulnérabilité. De plus, la Chine prévoit de fournir la “vombissiri” pour permettre à plus de 3 000 ménages d’accéder à l’électricité, ainsi que la construction d’une centrale photovoltaïque d’une capacité de 25 mégawatts.

Un autre projet majeur de la Chine pour le Burkina Faso est la construction d’un stade moderne, bien que le site exact reste à déterminer. Ce projet vise à aider le pays à relever les défis actuels en matière d’infrastructures sportives.

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

L’ambassadeur chinois a également annoncé la mise en place du service consulaire pour délivrer des visas chinois sur place aux Burkinabè qui le souhaitent. En outre, la Chine a exprimé son soutien au Burkina Faso lors de son passage à l’Examen Périodique Universel (EPU) prévu à Genève le 6 novembre, tout en comptant sur l’appui du Burkina Faso au sein des instances internationales.

Face à cette série de progrès dans la coopération entre Ouagadougou et Pékin,  Olivia ROUAMBA a exprimé sa gratitude au nom du Président de la Transition et de l’ensemble du peuple burkinabè. Elle a particulièrement salué l’annonce de l’aide alimentaire, soulignant son importance cruciale pour répondre aux besoins alimentaires pressants de ceux déplacés en interne et des Burkinabè vulnérables.

Les deux diplomates se sont engagés à poursuivre leurs consultations en vue d’une mise en œuvre efficace et efficiente des divers projets, ainsi que pour renforcer continuellement les liens de coopération entre le Burkina Faso et la République de Chine.

Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.