PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

Lutte contre la criminalité urbaine : La Police Nationale met aux arrêts la présumée meurtrière d’une septuagénaire

44

Courant février 2024, une information s’était répandue sur les réseaux sociaux faisant cas de ce qu’une jeune dame aurait assassiné une vieille (sa tante) dans la ville de Dédougou, province du Mouhoun, et aurait pris la fuite en direction de Ouagadougou. Une dénonciation d’une connaissance de la mise en cause qui l’avait aperçue dans un restaurant de la place, a permis de localiser cette dernière.

Grâce à la collaboration avec la population, une équipe de patrouille a réussi à l’appréhender au secteur n°16 de Ouagadougou, le 16 février dernier aux environs de 02h du matin.

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Elle sera conduite au Commissariat de Police de l’Arrondissement 03 (ex Sig-Nonghin) de la ville de Ouagadougou où elle sera soumise à un interrogatoire au cours duquel elle niera en bloc les faits. Cependant, elle finira par les reconnaitre après avoir été confrontée aux indices graves et concordants obtenus avec le concours du Commissariat Central de Police de la Ville de Dédougou, qui avait effectué les constatations de la découverte de cadavre. En effet, elle avouera aux enquêteurs s’être rendue à Dédougou pour la commission de l’infraction en vue de se venger de sa défunte tante qui l’aurait maudite.

La Police Nationale remercie la prompte collaboration des citoyens grâce à qui cette enquête a abouti. Elle les exhorte à poursuivre toujours dans la même dynamique en dénonçant les cas suspects aux numéros verts mis à leur disposition que sont les 17, 16 et 1010.

Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.