PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

Lutte contre les maladies vectorielles : Une série de pulvérisation par drone annoncée

415

Dans le cadre de l’élimination des moustiques de type « Aedes », responsables de la maladie de dengue et du chikungunya, actifs entre 16h et 20h du soir, le premier responsable du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Robert Kargougou, est descendu sur le terrain dans la soirée du lundi 13 novembre 2023. Entouré de ses collaborateurs et en compagnie d’une mission médicale de la Russie, ils procéderont à l’intensification de la pulvérisation intra-domiciliaire et spatiale.

Cette opération du ministre de la santé et de l’Hygiène publique, Dr Robert Kargougou, ses collaborateurs ainsi que la mission médicale de Russie est initiée dans l’optique de détruire des gîtes larvaires, afin de lutter contre les maladies dites vectorielles, c’est-à-dire le paludisme, la dengue et le chikungunya.

Tous situés dans la zone n°1 de Ouagadougou les ménages, les garages automobiles, le centre de formation en secourisme, ainsi que le jardin de la cave « Simporé », ont été les sites concernés par les opérations.

Son département est en pleine riposte contre l’épidémie de dengue qui sévit actuellement dans le pays, notamment dans les villes de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso, d’où l’intensification de cette pulvérisation intra-domiciliaire et spatiale, a expliqué le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Robert Kargougou.

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

A cette occasion le ministre de la santé à présenté la mission médicale Russe venue accompagner le Burkina Faso dans le cadre de cette riposte et a fait savoir que le partenaire Russe a donné des gages en matière d’accompagnement en logistiques et d’appareils. D’ailleurs certains destinés à la pulvérisation semi-motorisés et mobiles sont mis à la disposition des équipes de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso pour une réponse efficace à la lutte, a-t-il ajouté.

A entendre le ministre de la santé, l’innovation majeure dans cette lutte contre la dengue reste la concertation avec les services de sécurité afin d’envisager la procédure de pulvérisation par drone au niveau de certains canaux de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso dans les prochains jours.

La population est appelée à assainir leurs milieux de vies, pour plus de préventions.

Hadéja KEITA

Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.