PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

Mali : Consultations en cours entre la MINUSMA et les autorités pour planifier le retrait de la Mission

105

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) et les autorités maliennes ont entamé des consultations afin de déterminer conjointement le plan de retrait de la Mission. Lors d’une réunion tenue le 3 juillet 2023, une délégation de la MINUSMA, dirigée par le Représentant spécial du Secrétaire général (RSSG), El-Ghassim WANE, a rencontré le ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye DIOP, ainsi que d’autres hauts responsables maliens.

L’objectif de cette réunion était de discuter d’un retrait ordonné et sûr de la MINUSMA d’ici le 31 décembre 2023. La délégation de la Mission onusienne a présenté le processus et les défis impliqués dans ce retrait, et les deux parties ont convenu de renforcer leur coopération et leur coordination pour assurer la réalisation du plan dans les délais impartis.

Plusieurs mécanismes seront mis en place aux niveaux technique et politique, avec la participation de représentants du Mali et de la MINUSMA, pour aborder les différents aspects du processus. Cela inclut le retrait du personnel civil et militaire, le transfert des responsabilités, la logistique, la sécurité et la communication stratégique. Le RSSG WANE a souligné l’engagement des Nations unies et de la MINUSMA à mener à bien ce plan de retrait, en insistant sur la nécessité d’une collaboration étroite avec l’État malien.

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Les autorités maliennes ont accepté de prendre toutes les mesures nécessaires pour faciliter les demandes urgentes de la MINUSMA pendant cette période de transition. Le ministre DIOP a déclaré : “Il y a énormément de choses à faire dans un délai court, ce qui va nécessiter une mobilisation de nos équipes pour pouvoir répondre avec promptitude. Nous nous sommes entendus sur ce qu’il y a lieu de faire et sur le chronogramme que nous devons élaborer immédiatement pour pouvoir aboutir à ce retrait à la période indiquée du 31 décembre 2023.”

Le Mali et la MINUSMA sont déterminés à faire de ce retrait une réussite, tout en veillant à ce que la stabilité et la sécurité du pays soient maintenues. La coopération continue entre les parties sera essentielle pour atteindre cet objectif commun.

Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.