PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

Montée des couleurs : Tradition respectée dans les ministères

131

Au Burkina Faso, l’on observe chaque premier lundi du mois la cérémonie de montée de drapeau dans des institutions étatiques du pays. La tradition est encore respectée ce lundi 8 janvier 2024, dans les différents départements ministériels. En chœur, les personnels des ministères ont entonné l’hymne national, le « ??????è », signe de leur attachement à la mère patrie.

Les travailleurs du ministère de la Justice et des Droits humains, chargé des Relations avec les Institutions, mobilisés autour du premier responsable du département, Me Edasso Rodrigue Bayala, ont sacrifié au rituel de la montée des couleurs, à l’immeuble du Faso, à Ouagadougou.
À l’occasion, le Garde des sceaux a remercié l’ensemble du personnel du département pour le dévouement et l’engagement dont il a fait preuve au cours de l’année écoulée. Il a par ailleurs souhaité que pour cette nouvelle année, le cap soit maintenu tout en le renforçant.
Relativement à la situation sécuritaire, le ministre a félicité la Garde de sécurité pénitentiaire qui sera bientôt déployée au front, aux côtés de ses frères d’armes. Il a également émis le vœu que 2024 soit l’année de la victoire sur l’hydre terroriste.

Au ministère en charge de la Fonction publique le ministre d’Etat, Bassolma Bazié, a lui aussi à son tour galvanisé ‘’sa troupe’’ pour l’atteinte des objectifs en 2024. Après la montée des couleurs nationales, le premier responsable du département a présenté ses meilleurs vœux à l’ensemble des travailleurs du ministère. « En 2023, vous avez prouvé que vous êtes capables, que vous avez les compétences, l’engagement et l’esprit de sacrifice nécessaires. Ce n’est pas pour vous jeter des fleurs qui ne sont pas méritées, dans la mesure où ce qui se fait dans le ministère, des voix s’élèvent pour en parler en termes de qualité », a indiqué le ministre d’Etat, Bassolma Bazié.

Le ministre de l’Economie, des Finances et de la Prospective, Dr Aboubakar NACANABO, le ministre délégué chargé du Budget, Fatoumata BAKO/TRAORE, les responsables des structures centrales et le personnel du département se sont eux aussi retrouvés, ce 08 janvier 2024, autour de l’emblème national pour exprimer leur fierté d’appartenir à une seule et même Nation et pour renouveler leur engagement à défendre les intérêts de cette Nation, à leurs différents postes de travail.

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf


A l’occasion de cette première cérémonie de montée des couleurs de l’année 2024, Dr Aboubakar NACANABO a salué la forte capacité de résilience de l’ensemble des travailleurs du département. Il a loué les œuvres et les mérites de chaque travailleur, des cadres aux agents d’exécution et personnels de soutien, dont l’engagement et le professionnalisme ont permis au ministère de l’Economie, des Finances et de la Prospective de jouer un rôle remarquable, dans le cadre de la refondation de la gouvernance économique et financière, avec à la clé, d’importantes innovations, des réformes et des acquis appréciables.


Le chef de la diplomatie burkinabè, Karamoko Jean Marie TRAORÉ, accompagné de la ministre déléguée chargée de la Coopération régionale, madame Estella Eldine KABRE/ KABORE et bien d’autres cadres du ministère, se sont retrouvés tôt pour la cérémonie de montée des couleurs nationales. Le chef du département, a pour la circonstance présenter ses vœux de santé et de succès à l’ensemble de ses collaborateurs, car dit-il « les défis qui nous attendent cette année sont énormes, restons mobilisés, engagés et solidaires pour bâtir de meilleurs résultats, pour que le pays des Hommes intègres soit compté dans le concert des Nations ».


Le rendez-vous a également été respecté à l’Assemblée législative de transition. Le Président de l’institution Dr. Ousmane BOUGOUMA , le personnel administratif et la sécurité du palais, ont entonné l’hymne national (le ditanyè – hymne de la victoire) pour accompagner l’ascension du drapeau national.
Par cet acte, le Président BOUGOUMA et le personnel de l’institution parlementaire, entendent donner l’exemple du respect et de la valorisation des symboles de l’Etat.

Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.