PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

Niger : l’Union européenne prévoit de nouvelles sanctions contre les militaires au pouvoir

45

L’Union européenne a adopté, le lundi 23 octobre 2023, un cadre juridique lui permettant de prendre des sanctions contre le régime militaire au Niger, arrivé au pouvoir à la suite d’un coup d’Etat.

Le régime juridique validé par les ministres des Affaires étrangères des 27 pays de l’Union européenne offre un cadre pour « sanctionner les individus et entités responsables d’actions qui menacent la paix, la stabilité et la sécurité au Niger », a précisé le conseil européen dans un communiqué.

Ce texte adopté par le conseil européen vise essentiellement les militaires au pouvoir depuis le 26 juillet 2023 à la suite d’un coup d’Etat.

Et de telles sanctions consistent généralement en un placement sur une liste noire qui entraine le plus souvent au gel des avoirs des militaires dans l’UE pouvant aller jusqu’à la privation d’accès à des financements venus d’Europe et une interdiction de voyager ou d’entrer sur le territoire européen.

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Ces sanctions prévoient une exemption pour l’aide humanitaire et « les activités répondant aux besoins humains fondamentaux », a notifié le chef de la diplomatie européenne, Joseph Borrell.

Au lendemain du putsch du général Tiani, au Niger le 26 juillet dernier, l’Union européenne avait d’ores et déjà suspendu son aide budgétaire au Niger et dans le même temps cessé toute coopération sécuritaire avec le pays.

                                     Wahab MANDE

Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.