PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

Nucléaire au Burkina : « le Burkina ne doit pas rester en marge du nucléaire », Dr Lassina ZERBO, ancien Premier ministre du Burkina

61

Une rencontre a eu lieu jeudi 12 octobre 2023, à Ouagadougou, entre la comité de prospection pour le développement de centrales nucléaires au Burkina Faso et l’ancien Secrétaire exécutif de l’Organisation du traité d’interdiction complète des essais nucléaires (OTICE), Dr Lassina ZERBO, par ailleurs ancien premier ministre du Burkina sous Roch Kaboré. Au cours de cette rencontre l’expert en nucléaire a laissé entendre que le Burkina ne doit pas rester en marge du Nucléaire.

« Le Burkina ne doit pas rester en mange du nucléaire, qui comporte un avantage certain non seulement pour le citoyen lambda mais aussi pour le développement économique et industriel dans lequel l’énergie électrique reste un défi majeur à relever », a d’emblée fait savoir Dr Lassina ZERBO lors de la rencontre.
Présentement président du Conseil d’administration du Rwanda Atomic Energy Board, Dr Lassina ZERBO poursuit en ces termes : « dans tous les secteurs d’activités tels que l’agriculture, l’élevage, la médecine, l’énergie, etc. le nucléaire reste une solution incontournable ».
Présent lors de la rencontre, Yaya SANKARA, directeur de cabinet du ministre de l’Energie, l’objectif de cette rencontre entre expert est « de baliser le terrain pour une mise en œuvre réussite du programme nucléaire au Burkina Faso ».
Selon lui, il s’agit surtout, « de déterminer les préalables pour la mise en œuvre des centrales nucléaires, d’identifier les contraintes techniques, juridiques et environnementales et de proposer des solutions pour une mise en œuvre efficiente des centrales nucléaires au pays des hommes intègres ».
En termes plus clairs, ce rendez-vous est une réponse à « la dynamique encouragée par le gouvernement, en vue de la mise en œuvre d’un programme électronucléaire pour le développement du centrale nucléaire au Burkina Faso », avance Yaya SANKARA.
De son avis, ce partage d’expérience entre experts doit permettre d’assoir une base solide pour ce programme électronucléaire afin de relever le défi de la fourniture de qualité et accessible à tous.
En rappel, la signature d’un mémorandum d’entente sur la construction d’une centrale nucléaire au Burkina Faso est prévue à Moscou en Russie, ce vendredi 13 octobre 2023. Cette signature se tient en marge de la Semaine russe de l’énergie qui se déroule du 11 au 13 octobre 2023.
En juillet dernier, lors du sommet Russie-Afrique, le Président du Burkina, le Capitaine Ibrahim Traoré, avait soumis une doléance auprès de son homologue russe Vladimir Poutine, l’accompagnement de la Russie pour la construction d’une centrale nucléaire au Burkina.

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

                                                Wahab MANDE

Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.