PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

Parcelles à usage d’habitation : Un prix plafond en perspective

76
Le rapport d’une étude visant à fixer un prix plafond aux parcelles a fait l’objet d’un atelier dans le mardi 19 mars 2024 à Ouagadougou. Encadrer au mieux le marché des parcelles à usage d’habitation, c’est ce à quoi s’attèle le ministère en charge de l’Habitat. 
 
Pour le secrétaire général du ministère en charge de l’habitat, Maxime TIENDREBEOGO qui a présidé la cérémonie d’ouverture de cet atelier, il est nécessaire pour l’Etat, de prendre les mesures “adéquates, contraignantes, robustes” qui s’imposent pour le plafonnement des prix des parcelles à usage d’habitation.
 
Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Il s’agira essentiellement d’identifier, au cours des travaux, les principaux leviers qui permettront d’asseoir une régulation efficace du marché foncier en vue de contenir la croissance exponentielle des prix des parcelles à usage d’habitation.
 
C’est pourquoi Maxime TIENDREBEOGO a appelé à un examen sans complaisance afin de disposer d’un document consolidé assorti de fortes recommandations pour la suite du processus.
Pour rappel, le Premier Ministre avait, lors d’un passage à l’Assemblée législative de Transition (ALT), évoqué l’urgence d’un encadrement du marché foncier afin de limiter la spéculation foncière.
Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.