PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

Pays de l’AES : Vers la création d’une commission tripartite pour booster leur coopération économique, politique et culturelle

208

Le Burkina Faso, le Mali et le Niger vont créer une commission tripartite pour booster leur coopération en matière économique, politique et culturelle, annonce l’AIB de source officielle mercredi à Ouagadougou.

Des délégations de haut niveau du Burkina Faso, du Mali et du Niger, présentes à Niamey du 29 au 31 décembre 2023 pour une rencontre d’amitié et de travail, «ont pu décider de se retrouver régulièrement autour d’une Commission tripartite afin de mieux impulser la coopération pour une intégration économique, culturelle et politique des trois pays», a rapporté le Secrétaire général du gouvernement burkinabè cet après-midi, en Conseil des ministres.

Cette commission tripartite verra le jour «dans les meilleurs délais», indique le rapport du Conseil des ministres du mercredi 10 janvier 2024.

Le Premier ministre du Burkina Faso, Apollinaire Joachimson Kyelem de Tambèla et ses homologues du Mali et du Niger ont échangé au cours de cette visite d’amitié et de travail avec le général Abdourahamane Tiani, chef de l’Etat du Niger, sur les défis du Sahel.

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

De l’avis de la délégation du Burkina Faso de retour de Niamey, le Président nigérien, Abdourahamane Tiani, dans le cadre de l’Alliance des Etats du Sahel, «est déterminé dans la lutte contre l’impérialisme sous toutes ses formes, pour l’émancipation des nigériens».

Dr Kyelem avait notamment déclaré depuis Niamey que la prochaine constitution du Burkina Faso sera «totalement détachée du format français»

L’Alliance des Etats du Sahel, instituée en septembre 2023 entre le Burkina Faso, le Mali et le Niger, marque un tournant important dans la coopération entre ses trois pays qui ont décidé de mutualiser leurs énergies et leurs stratégies, afin de faire face aux forces impérialistes et terroristes et pour défendre la souveraineté et le droit à l’épanouissement du Sahel.

Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.