PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

Prévention des maladies à transmission vectorielle : Une campagne de salubrité en préparation

61

Le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, à travers sa Direction de l’hygiène publique (DHP), a tenu, le 19 janvier 2024, avec l’appui de l’organisation ouest africaine de la santé (OOAS), une rencontre préparatoire pour l’organisation d’une campagne de salubrité dans les zones urbaines et péri urbaines de Ouagadougou.

L’organisation de cette campagne de salubrité entre dans le cadre de l´initiative présidentielle pour le développement communautaire. Selon la directrice de l’hygiène publique, Dr Anta Zida, l’hygiène publique nous permet de prévenir les maladies, de prolonger la vie et de favoriser le développement de la santé physique et mentale. Cependant, en 2022, le taux d’accès national à l’assainissement était de 27,5% soit 40,8% en milieu urbain contre 21,9% pour le milieu rural. « Ce faible taux d’accès à l’assainissement favorise la prolifération des maladies notamment celles liées au péril fécal et au manque d’hygiène », a souligné Dr Zida.

C’est pour contribuer à améliorer la situation et prévenir la survenue d’éventuelles flambées de cas de dengue en 2024, que le ministère de la Santé et de l’hygiène publique organise cette campagne de salubrité. Cette campagne qui répond à l´appel du Président de la Transition, va consister à intensification les actions de collecte de pneus, de curage des caniveaux et de communication pour l’adoption des bonnes pratiques par la population.

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf


DCRP/MSHP

Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.