PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

Qualification mondial 2026 : Burkina Faso- Guinée-Bissau (1-1), les internautes s’expriment

100

Dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2026, le match opposant le Burkina Faso et la Guinée-Bissau s’est soldé par un match nul (1-1) le vendredi 17 novembre 2023 au Stade de Marrakech au Maroc. Pourtant, la veille, Hubert Velud, l’entraineur des Etalons du Burkina avait déclaré que son équipe était prête à affronter les Djurtus de la Guinée Bissau.


« Qui a failli à ses missions : les joueurs ? l’entraîneur ? Les organisateurs ? » se demande un internaute sur un médias de la place.
«Je pense qu’il faut assainir la fédération burkinabè», a-t-il poursuivi.

Dans la même lancée, un autre utilisateur des réseaux sociaux révèle qu’au sein de la fédération, des clubs et même des entraineurs, il y’a assez de dispute, ce qui affaiblit du même coups l’équipe.

Il propose à cet effet, qu’il faut une décision ferme pour reprendre la route du bon chemin. En effet si certains estiment que le coach Hubert Velud doit être remercié, d’autres par contre trouvent que c’est aux joueurs aussi de travailler plus.

Dans tous les cas, la majorité de ceux qui ont suivi le match restent unanimes quant à la régression du niveau des étalons remarquables à chaque match.

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

« Ce match vient nous montrer la méforme de la plupart de nos joueurs dans leur club, notre équipe est entrain de régresser progressivement, vivement que des solutions soient trouvées », en témoigne, M Y, sur une des plateforme.

Collectivement c’est nul, il a fallu un exploit individuel pour régler l’égalisation, déplorent certains utilisateurs de facebook.
On a besoin de victoire, les dominations sans succès ne présagent rien de bon pour l’avenir du football burkinabè.

Espérons que les Étalons du Burkina vont tirer une leçon de cette entame ratée des Eliminatoires du Mondial de Football 2026.
En raison de la vétusté des stades du pays, les Etalons jouent au stade de Marrakech, au Maroc.
Rappelons que le Burkina Faso est logé dans le groupe A pour ces éliminatoires en compagnie de l’Egypte, de l’Ethiopie, de la Guinée-Bissau, de la Sierra Leone et de Djibouti.


Hadéja KEITA

Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.