PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

Ramadan 2024 : le président de la FAIB invite les leaders musulmans à montrer l’exemple

43
A l’occasion du mois béni de Ramadan, le président en exercice de la Fédération des Associations Islamiques du Burkina (FAIB), Dr Cheikh Sidi Mohamed MAIGA II a laissé un message sur le thème crucial de la foi et de la citoyenneté, et sur le rôle indispensable des leaders musulmans dans la promotion de la paix.
 
Selon le président, le Ramadan est un moment de recueillement profond pour les musulmans à travers le monde. Il est bien plus qu’un simple jeûne ; c’est une période de renouvellement spirituel, de réflexion profonde et de solidarité avec les plus démunis.
 
“En jeûnant pendant ce mois sacré, nous nous efforçons de nous rapprocher d’Allah, de renforcer notre foi et de purifier nos âmes. Le Ramadan est également un moment où nous sommes appelés à agir en tant que citoyens responsables, engagés dans la construction d’une société juste et harmonieuse. C’est une occasion pour nous de réaffirmer notre engagement envers les valeurs de paix, de tolérance et de coexistence pacifique et sincère.”, a indiqué Dr Cheikh Sidi Mohamed MAIGA II.
 
Il a expliqué que dans de nombreux endroits à travers le monde, la paix semble être un rêve lointain.
A cet effet, il a affirmé que le rôle des leaders musulmans est plus crucial que jamais  dans ce contexte où l’intolérance et les divisions menacent la cohabitation pacifique.
 
“En tant que guides spirituels et figures d’autorité au sein de nos communautés, nous avons la responsabilité de promouvoir la paix, de rejeter la violence et de construire des ponts de compréhension et de dialogue entre les peuples de toutes les confessions et de toutes les cultures.”, a-t-il ajouté.
 
Le président poursuivi en ses termes : “La paix ne peut être réalisée que par un engagement collectif en faveur de la justice, du respect mutuel et de la réconciliation. En ce mois béni de Ramadan, je vous appelle à vous unir dans cet effort, à mettre de côté nos différences et à travailler ensemble pour promouvoir une culture de paix et de fraternité”.
 
Nous n’oublions pas que notre pays, notre chère patrie le Burkina Faso traverse un moment difficile de son histoire. (…) Mais en plus des efforts de nos autorités, le rôle des leaders musulmans dans le retour de la paix est multiple. Tout d’abord, nous devons être des modèles de comportement exemplaire, en incarnant les valeurs de compassion, de miséricorde et de justice enseignées par l’Islam. Ensuite, nous devons œuvrer pour l’éducation et la sensibilisation, en encourageant nos communautés à promouvoir les valeurs du vivre ensemble.
Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

 
Enfin, nous devons nous engager activement dans les efforts de médiation et de réconciliation, en travaillant avec toutes les parties concernées pour résoudre les conflits et promouvoir la justice et la réconciliation.
En cette soirée de rupture commune, je vous invite à réfléchir sur notre rôle en tant que citoyens et sur la façon dont nous pouvons contribuer à construire un Burkina meilleur pour les générations futures. Ensemble, nous pouvons surmonter les obstacles qui nous séparent et construire un avenir de paix et de prospérité pour tous.
 
 
 
 
Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.