PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

Santé : le SAMU, pour combler le déficit de prise en charge des cas de détresse

80

Le Service d’aide médicale urgente (SAMU) est à sa phase d’opérationnalisation à Ouagadougou. Cette innovation majeure dans la prise en charge des citoyens en situation de détresse est une initiative du gouvernement burkinabè mise en œuvre par le ministère de la Santé et de l’hygiène publique. Le 19 décembre 2023, le SAMU a ouvert ses portes aux hommes et femmes de médias.

La prise en charge rapide des personnes en situation de détresse est une préoccupation majeure du gouvernement burkinabè. C’est à ce titre que le département de la Santé a mis les bouchées doubles pour rendre opérationnel le SAMU qui a été créé en 2021.

Premier du genre au Burkina Faso, le SAMU a pour mission de combler le déficit de prise en charge des cas de détresse sanitaire dans les grands centres urbains. << C’est un dispositif de prise en charge des patients qui n’existe pas dans notre pays. Lorsqu’une personne est en détresse, les délais de prise en charge sont extrêmement importants dans la survie de cette personne. C’est comme un hôpital qui se déportait vers le patient pour commencer les premiers soins rapidement avant de le transporter vers les services de santé adaptés >>, a expliqué Pr Flavien KABORE, Directeur général du SAMU.

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Fort de 25 ambulances médicalisées, le Service d’aide médicale urgente va servir non seulement la ville de Ouagadougou mais aussi, celle de Bobo-Dioulasso dans les mois à venir. Et, à la différence des autres services fournis par les ambulances ordinaires, le SAMU se déporte dans les lieux et dans toutes les situations d’urgence médicale.

En attendant que le numéro vert soit disponible, le personnel du SAMU est formé et doté du matériel nécessaire pour répondre à toute urgence médicale. Le SAMU assure pour l’instant le transport des patients entre les différents centres de santé de la ville de Ouagadougou.

Le Service d’Information du Gouvernement

 

Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.