PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

Sénégal / Election présidentielle 2024 : 79 prétendants dans la course

86

Quelque 79 candidats ont déposé leurs dossiers de candidature au Conseil constitutionnel pour l’élection présidentielle de février 2024 au Sénégal, rapporte la presse locale, selon l’Agence d’Information du Burkina.

La période de dépôt des candidatures au Conseil constitutionnel pour la présidentielle du 24 février 2024, qui a démarré le 11 décembre, a pris fin mardi à minuit, conformément au calendrier établi par la juridiction.

Le dépôt des candidatures a été aussi marqué par la collecte parrainages (citoyens et des élus), introduit depuis la révision constitutionnelle adoptée le 19 avril 2018, et révisé à l’issue du dernier dialogue politique lancé, fin mai 2023, par le Chef de l’Etat Macky Sall qui ne prendra pas part à ce scrutin.

Chaque candidat doit avoir le soutien d’un minimum de 0,6% et de 0,8% au maximum du fichier électoral, soit entre 44.231 et 58.975 signatures, de treize députés ou de 120 maires et présidents de conseil départemental.

Pour les parrainages citoyens, ils doivent être collectés dans sept régions au moins, à raison de 2.000 au moins par région. Selon le code électoral sénégalais, la liste des électeurs ayant parrainé le candidat doit être présenté sur fichier électronique et en support papier.

Un électeur ne peut parrainer qu’un seul candidat. Le 12 janvier 2024 au plus tard, le Conseil notifiera aux mandataires concernés, les dossiers invalides à cause d’un parrainage sur plus d’une liste.

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Au plus tard, 48h après la notification du parrainage non validé, le Conseil se penchera sur la régularisation du dossier. La publication de la liste des candidats est arrêtée au plus tard 35 jours avant le scrutin.

Le 20 janvier, le Conseil constitutionnel va statuer sur les réclamations des candidats, s’il y a lieu, ensuite arrête et publie la liste des candidats.

Les Sénégalais sont appelés aux urnes le 25 février 2024 pour élire le cinquième président de l’histoire du pays, après Léopold Sédar Senghor, Abdou Diouf, Abdoulaye Wade et Macky Sall.

Pour la première fois dans l’histoire du Sénégal, le président sortant n’est pas candidat à sa propre succession.

Macky Sall, élu en 2012 et réélu en 2019, avait annoncé début juillet qu’il ne briguerait pas un troisième mandat. Il a choisi comme candidat de sa coalition à la présidentielle le Premier ministre, Amadou Bâ.

AIB avec la FAAPA

Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.