PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

Situation socio-économique des jeunes : Africa-SME apporte sa contribution

101

Placée sous le thème << les défis du système éducatif et quelques perspectives pour son émergence en Afrique >>, la 3 eme édition du sommet des élèves et étudiants Leaders-Afrique s’est tenue, le jeudi 21 décembre 2023, à Ouagadougou. Un cadre d’échanges qui a permis aux participants de s’imprégner des réalités et des défis du système éducatif au pays des Hommes intègres et en Afrique de manière générale.

L’éducation est un sujet qui concerne les professeurs, les enfants, les parents et même les décideurs politiques qui utilisent les produits issus des écoles et des universités pour mettre en place des programmes de développement. Mais, il se trouve que le ‘’système éducatif’’ de l’Afrique se porte mal. C’est ce qu’ont malheureusement constaté les premiers responsables de l’association Africa Service de Management et de l’Entrepreneuriat (Africa-SME). Conscients de cette situation ils ont organisé le sommet des élèves et étudiants leaders-Afrique qui est à sa 3 eme édition. A entendre le président de l’association, Joël LEODE, le sommet des élèves et étudiants Leaders-Afrique 2023, est un cadre d’échanges entre les jeunes et des acteurs du système éducatif qui en ont très vite perçu  l’enjeu, afin de permettre à la grande majorité des élèves et étudiants de prendre conscience des défis du système en Afrique en matière d’éducation. << Notre objectif c’est d’inculquer vraiment à la jeunesse burkinabè et africaine, ce qu’il faut savoir pour ne pas finir les études et se retrouver au chômage. Notre lutte c’est de combattre le chômage après le cursus scolaire >>, a expliqué le promoteur de l’événement.

Le promoteur de l’événement à gauche, Joël LEODE

Il était également question d’ encourager les participants à adhérer au programme de l’entrepreneuriat communautaire par actionnariat populaire.

A cet effet, Mr Emmanuel Abissi,  Directeur commercial et marketing de savane média, choisi comme mentor a indiqué qu’il soutient cette initiative pas parce qu’il a de l’argent, encore moins parce qu’il y gagne quelque chose mais tout simplement parce qu’il avait la même vision autrefois. << je les soutiens parce quelqu’un m’a soutenu et je me dois d’apporter un soutien à cette jeunesse devant moi>>, cette jeunesse désorientée a t’il précisé. Pour lui  cette dernière n’a plus de repère. C’est pourquoi il a invité tous les élèves et étudiants à prendre leur destinée en main en suivant attentivement toutes les communications qui se sont faites au cours de cette cérémonie.

L’invité d’honneur du sommet, M. Issa LANKOANDE , President Directeur Général de l’Institut Moderne des commerces Appliqués (IMCA) a quant à lui félicité  les organisateurs de l’événement qui malgré les difficultés ont été à la hauteur. << En Afrique, l’éducation est un lourd investissement pour les parents surtout en ces périodes d’insécurité qui ne favorisent pas l’économie des marchés>>, a fait savoir Mr Lankoande. Selon lui, ce sont ces raisons qui poussent certains parents à faire sortir leurs enfants du système éducatif et parfois même à refuser de les scolariser. << prenons le cas du Burkina Faso où certains parents préfèrent que leurs enfants viennent les aider dans les travaux champêtres, parce qu’ils estiment que cette activité les rend plus productifs.(…) C’est un cercle vicieux parce que la déscolarisation au profit de ces activités contribue à leur appauvrissement>>, a souligné l’invité d’honneur.

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Des explications de M. Lankouandé, ces agissements  ne permettant pas à l’enfant de s’affirmer et d’atteindre son plein épanouissement. C’est pourquoi il a affirmé que le système éducatif au Burkina et en Afrique de manière générale est en retard. << sans éducation, il n’y a aucune possibilité d’avoir un lendemain meilleur>>, a-t-il souligné.

M. Issa Lankoanke, fondateur de l’IMCA a été lauréat du Prix PADEV KIGALI 2023 dans la catégorie “Meilleur Jeune  Entrepreneur Africain  dans le domaine de la formation  professionnelle’’. Au cours de la cérémonie, son institut a été reconnu comme la meilleure école de formation professionnelle à travers un trophée offert par le président de l’association, Joël LEODE.

Issa LANKOANDE, PDG IMCA avec son trophée

Sensibiliser et mobiliser les élèves et étudiants à s’engager dans l’entrepreneuriat en général et en entrepreneuriat communautaire en particulier. Cela en valorisant la solidarité, la promotion du concept du Conseil National d’Actionnariat populaire pour les élèves  et étudiants (CNAP-E), et la valorisation des langues locales en milieu scolaire et universitaire, ce sont entre autres les différentes missions de Africa-SME.

L’association Africa Service de Management et de l’Entrepreneuriat (Africa-SME) a vu le jour le 1er Avril 2021. Elle a pour but de contribuer au développement socio-économique des jeunes.

Hadeja KÉÏTA

Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.