PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

Système judiciaire africain :”certaines personnes vont en prison pour des infractions qu’elles n’ont pas commises parce qu’elles n’ont pas les moyens de payer les services d’un avocat”, Boukari Laouali Chaibou

179

Après la publication de son livre “Droit Pénal Spécial”, Boukari Laouali Chaibou, n’est plus à présenter au Niger. Le jeune écrivain a commencé sa carrière en 2019, après avoir lu le livre “Les veilleurs de Sangomar” de l’écrivaine Fatou DIOME, a-t-il expliqué au cours d’une interview.

Juriste de formation, Boukari Laouali Chaibou, a occupé le poste de conseiller juridique particulier du Ministre de l’énergie et des énergies renouvelables de la République du Niger.

Dans son ouvrage “Droit Pénal Spécial”, l’auteur propose une vision plus avertie du droit pénal dans son ensemble. Chacune des infractions, suivies des éléments constitutifs ainsi que des sanctions associées, sont explorées et expliquées dans les moindres détails.

L’ouvrage se caractérise par ailleurs par des exemples concrets et des études de cas qui permettent d’illustrer l’application des concepts juridiques

En 2023, il signe “10 ans au pouvoir : Issoufou Mahamadou”. Sa parution a suscité de vives polémiques. Le contenu de l’ouvrage présente une rétrospective de dix ans de gouvernance de l’ancien président nigérien.

Selon l’auteur, l’objectif de cette analyse politique est d’examiner les réalisations, les politiques mises en œuvre et les défis rencontrés au cours des deux mandats de l’ancien président de la république du Niger, Issoufou Mahamadou.

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

On y retrouve la vision détaillée de Boukari Laouali, par rapport à la gouvernance de Mahamadou Issoufou. Le livre arbore une évaluation complète de cette période, en soulignant les réalisations ainsi que les lacunes et les critiques.

Le livre offre également une perspective historique et contextuelle, en examinant les défis auxquels le pays était confronté lorsque Mahamadou Issoufou est entré en fonction, et en analysant les développements tout au long de sa présidence. Cela permet aux lecteurs d’apprécier les circonstances dans lesquelles les politiques ont été mises en œuvre et d’évaluer les résultats à la lumière du contexte politique et socio-économique.

Cependant, il convient de noter que ce livre présente une vision limitée, étant donné qu’il se concentre sur le point de vue de l’auteur et sur les politiques spécifiques mises en œuvre pendant le mandat de Mahamadou Issoufou. Une analyse plus complète nécessiterait une approche comparative, prenant en compte les diverses opinions et évaluations provenant d’autres sources et acteurs politiques.

Dans la même année, il fait paraître son roman « Impact » qui vise à dénoncer le système judiciaire africain. Selon lui, certaines personnes vont en prison pour des infractions qu’elles n’ont pas commises parce qu’elles n’ont pas les moyens de payer les services d’un avocat. Dans un passage du roman, on peut lire : « Au final, tout est IMPACT dans la vie.

Ce roman est un hommage à tous ceux qui sont allés en prison pour des infractions qu’ils n’ont pas commises. C’est aussi un hommage à tous les avocats et juges qui font tout pour garantir la défense et la protection de ceux envers qui le système a été injuste. »

Il a remporté toujours en 2023, le prix local de « La plume étendue », une distinction qui récompense les auteurs dont les ouvrages ont fait l’objet de plusieurs critiques médiatiques.

Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.