PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

Patronat burkinabè : Idrissa Nassa, élu président

53

Idrissa Nassa, le président du conseil d’administration (PCA) de Coris Holding est élu président du conseil national du patronat burkinabè, le mardi 24 octobre 2023 à Ouagadougou. Il remplace à ce poste, le patron du groupe Planor Afrique, Apollinaire Compaoré qui a dirigé l’institution pendant cinq ans.

A 59 ans, l’homme d’affaires, Idrissa Nassa est le nouveau président du conseil national du patronat burkinabè (CNPB) pour un mandat de cinq ans.

Il a été élu à 68,78% au dépend du président sortant Apollinaire Compaoré. Idrissa Nassa a obtenu 119 voix, soit 68%, contre 56 voix, soit 31% pour son concurrent. Le nombre total des votants étant à 176 voix.

A peine d’être élu président, le nouveau responsable du conseil national du patronat burkinabè place son mandat sous le signe du renforcement des acquis du bureau sortant et promet de rendre autonome le patronat.

«  Ce mandat est placé sous le signe du renforcement des acquis du bureau sortant, de l’autonomisation du patronat. Des dispositions seront prises pour permettre aux entreprises de bénéficier du conseil national du patronat burkinabè », promet Idrissa Nassa.

Et d’ajouter qu’un bureau de combat est déjà mis en place, composé essentiellement des acteurs de terrain.

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

«  C’est un bureau qui est en rang de combat pour qu’ensemble nous puissions transformer le patronat afin que cette organisation puisse répondre aux attentes de ses membres », a-t-il dit.

Il précise dans la foulée que Apollinaire Compaoré a été élu par l’assemblée comme président d’honneur. « Nous comptons sur ses conseils et son accompagnement pour la bonne tenue de notre mandat », a-t-il mentionné.

Pour finir, le nouveau président a rassuré que lui et son équipe feront en sorte que le secteur privé « apporte sa contribution comme il se doit au bon fonctionnement de l’économie, pour encore plus de résilience de Burkina Faso et faire en sorte que notre marché ne manque de rien », a soutenu le PCA de Coris Holding.

                                       

                                   Wahab MANDE

Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.