PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

Amélioration de la santé des populations : Pathfinder offre du matériel médicotechnique

27
𝑳𝒆 𝑺𝒆𝒄𝒓é𝒕𝒂𝒊𝒓𝒆 𝒈é𝒏é𝒓𝒂𝒍 𝒅𝒖 𝑴𝒊𝒏𝒊𝒔𝒕è𝒓𝒆 𝒅𝒆 𝒍𝒂 𝑺𝒂𝒏𝒕é 𝒆𝒕 𝒅𝒆 𝒍’𝑯𝒚𝒈𝒊è𝒏𝒆 𝒑𝒖𝒃𝒍𝒊𝒒𝒖𝒆, 𝑫𝒓 𝑰𝒔𝒔𝒂 𝑶𝒖é𝒅𝒓𝒂𝒐𝒈𝒐, 𝒂 𝒑𝒓é𝒔𝒊𝒅é, 𝒄𝒆 𝒎𝒂𝒓𝒅𝒊 30 𝒂𝒗𝒓𝒊𝒍 2024 à 𝑶𝒖𝒂𝒈𝒂𝒅𝒐𝒖𝒈𝒐𝒖 , 𝒖𝒏𝒆 𝒄é𝒓é𝒎𝒐𝒏𝒊𝒆 𝒅𝒆 𝒓𝒆𝒎𝒊𝒔𝒆 𝒅𝒆 𝒎𝒂𝒕é𝒓𝒊𝒆𝒍 𝒎é𝒅𝒊𝒄𝒐𝒕𝒆𝒄𝒉𝒏𝒊𝒒𝒖𝒆, à 70 𝒇𝒐𝒓𝒎𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏𝒔 𝒔𝒂𝒏𝒊𝒕𝒂𝒊𝒓𝒆𝒔 𝒅𝒖 𝑩𝒖𝒓𝒌𝒊𝒏𝒂 𝑭𝒂𝒔𝒐 𝒑𝒂𝒓 𝑷𝒂𝒕𝒉𝒇𝒊𝒏𝒅𝒆𝒓 𝑩𝒖𝒓𝒌𝒊𝒏𝒂.
 
Ce matériel a été offert par l’ONG Pathfinder, à travers le Projet sauver la vie (#PSLV), financé par l’Ambassade des Pays-Bas.
 
Le lot d’équipements médicotechniques offert au Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique est composé, entre autres, de boîtes d’accouchement, de boîtes d’insertion d’implants, de boîtes d’insertion et de retrait de DIU, de kits d’aspiration manuelle intra utérine, de poupinels, d’autoclaves, de tables d’accouchement, de tensiomètres et aussi de produits de santé.
 
D’une valeur de plus de cent douze millions neuf cent mille F CFA, ce don vise à renforcer les capacités techniques de 70 formations sanitaires soutenues par le Projet sauver la vie, dans les régions de la Boucle du Mouhoun, du Centre-nord et du Nord.
 
Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Pour le Secrétaire général, Dr Issa Ouédraogo, ce don va contribuer à améliorer la prise en charge des patients dans ces zones à défi sécuritaire. «Ce don vient à point nommé. Avec la reconquête du territoire, le Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique prend toutes les mesures et initiatives possibles pour procéder à une réouverture immédiate des formations sanitaires dont le matériel a souvent été emporté», a-t-il expliqué.
 
Pour la Directrice pays de Pathfinder Burkina, Dr Ginette Hounkanrin, ce don de matériel médicotechnique vise à rendre les 70 formations sanitaires plus opérationnelles, après le renforcement des compétences de 287 prestataires qui y travaillent. «J’ai intime conviction que ce matériel vous permettra de renforcer vos plateaux techniques respectifs et de sauver des vies comme l’exprime si bien le nom du projet», a-t-elle souligné, en s’adressant aux bénéficiaires. Dr Ginette Hounkanrin a rassuré que Pathfinder Burkina demeure engagé aux côtés du ministère pour continuer le sacerdoce de servir les communautés.
 
Pour rappel, le Projet sauver la vie est mis en œuvre au Burkina Faso depuis 2020. À ce jour, ce sont au total 309 centres de santé dont 9 postes de santé avancés qui sont soutenus par ce projet, dans 16 districts sanitaires.
Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.