PUB- EN HAUT DU SITE -1280 X 265

Lutte contre la fraude : les acteurs majeurs du secteur commercial et informel rejoignent la CNLF

29
La lutte contre la fraude au Burkina Faso vient de recevoir un nouvel élan grâce à la collaboration renforcée entre la Coordination Nationale de Lutte contre la Fraude (CNLF) et les acteurs majeurs du secteur commercial et informel. 𝐶𝑒 𝑗𝑒𝑢𝑑𝑖, 𝑙𝑒 2 𝑚𝑎𝑖 2024, le siège de la CNLF a accueilli des représentants du 𝙎𝙮𝙣𝙙𝙞𝙘𝙖𝙩 𝙣𝙖𝙩𝙞𝙤𝙣𝙖𝙡 𝙙𝙚𝙨 𝙘𝙤𝙢𝙢𝙚𝙧𝙘̧𝙖𝙣𝙩𝙨 𝙚𝙩 𝙙𝙚𝙨 𝙖𝙘𝙩𝙚𝙪𝙧𝙨 𝙙𝙪 𝙨𝙚𝙘𝙩𝙚𝙪𝙧 𝙞𝙣𝙛𝙤𝙧𝙢𝙚𝙡 𝙙𝙪 𝘽𝙪𝙧𝙠𝙞𝙣𝙖 𝙁𝙖𝙨𝙤 (𝙎𝙔𝙉𝘼𝘾𝙊/𝘼𝙎𝙄-𝘽𝙁) pour une visite stratégique.
 
La rencontre, marquée par des discussions approfondies avec le 𝐶𝑜𝑜𝑟𝑑𝑜𝑛𝑛𝑎𝑡𝑒𝑢𝑟 𝑁𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛𝑎𝑙 𝐷𝑟 𝑌𝑣𝑒𝑠 𝐾𝐴𝐹𝐴𝑁𝐷𝑂 𝑒𝑡 𝑠𝑒𝑠 𝑐𝑜𝑙𝑙𝑎𝑏𝑜𝑟𝑎𝑡𝑒𝑢𝑟𝑠, a jeté les bases d’une coopération future dans le combat contre l’inondation des marchés par des produits frauduleux. Ces produits illicites, en plus de représenter un risque pour la santé et la sécurité des consommateurs, occasionnent des pertes financières considérables tant pour l’État que pour les petits commerçants, freinant ainsi leur transition vers l’économie formelle.
 
Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

Matin Libre -BF | Tel :+226 60102010 | redaction@matinlibre.bf

𝑀𝑜𝑛𝑠𝑖𝑒𝑢𝑟 𝑀𝑜𝑢𝑠𝑠𝑎 𝐷𝑟𝑎𝑏𝑜, 𝑙𝑒 𝑃𝑟𝑒́𝑠𝑖𝑑𝑒𝑛𝑡 𝑁𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛𝑎𝑙 𝑑𝑢 𝑆𝑌𝑁𝐴𝐶𝑂/𝐴𝑆𝐼-𝐵𝐹 𝑒𝑡 𝑠𝑒𝑠 𝑚𝑒𝑚𝑏𝑟𝑒𝑠, ont exprimé leurs attachements à cette initiative collaborative. Ils sont déterminés à prendre part active aux efforts de sensibilisation et à contribuer à la réflexion sur des mesures efficaces pour combattre ce fléau qui menace l’économie de notre pays.
Le Coordonnateur National, a promis d’impliquer les représentants du syndicat dans ses futurs cadres de réflexion et les séances de sensibilisation, soulignant l’importance de l’engagement collectif dans cette lutte. Depuis sa nomination, Dr Yves KAFANDO a fait de l’implication des acteurs locaux et de la population une priorité, affirmant que c’est la clé du succès contre les réseaux de fraude.
 
La journée s’est conclue par une photo de famille symbolisant l’union des efforts contre la fraude, signe d’un partenariat prometteur. Cette alliance entre la CNLF et le SYNACO/ASI-BF pourrait devenir un modèle de collaboration entre les autorités et les acteurs du secteur privé dans la lutte contre les problèmes économiques et sociaux majeurs au Burkina Faso.
Banniere – Apres article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.